EN
J-212, en route pour Dubaï

Les diverses facettes de Monaco

 

La Principauté souveraine espère présenter une plongée profonde dans son art, sa culture et son écologie à l’Expo 2020 Dubaï.

 

Pour la Principauté de Monaco, l’Expo 2020 Dubaï offre la chance de présenter une perspective unique de l’offre variée du pays. Inspiré d’un kaléidoscope, le thème «Monaco 360 ° – un monde d’opportunités» mettra en valeur les aspects les moins connus de Monaco.

 

« La diversité et les opportunités de Monaco sont comme cet instrument d’optique à deux ou plusieurs surfaces réfléchissantes : il offre toujours de nouvelles facettes », déclare le commissaire général Albert Croesi et Administrateur délégué de Monaco Inter Expo, l’organisateur du pavillon.

 

« Le kaléidoscope est donc une métaphore idéale pour mettre en valeur l’excellence de Monaco dans tous les domaines de l’Expo : art, culture, histoire et science, gastronomie, hôtellerie et luxe, recherche, environnement et nouvelles technologies. »

 

 

Multi-facettes

 

Le Pavillon de Monaco imprègne le fascia d’un kaléidoscope dans sa conception même, emmenant les visiteurs dans un voyage multi-sensoriel à travers des espaces d’exposition en miroir et reproduisant les vues et les odeurs de la Côte d’Azur. Situé dans le quartier Opportunité, le pavillon polygonal comprend deux zones d’exposition principales. Le premier, appelé le « Jardin des Opportunités », comprend une variété d’expériences interactives qui donneront vie au climat chaud et ensoleillé de Monaco.

 

Pour permettre la communication entre visiteurs et hôtes, un banc interactif placé dans cette section du pavillon permettra aux visiteurs de se connecter avec des personnes assises sur un autre banc interactif en plein centre du port de Monaco. Ensuite, les visiteurs entreront dans le « Kaleidoscope », qui présentera l’expertise du pays en matière d’art, de culture, d’innovation, d’histoire, de gastronomie et plus encore. Maraterra, nouvel éco-quartier riverain de Monaco, sera mis à l’honneur dans cet espace. Conçu comme une extension du littoral existant, Mareterra devrait être achevé en 2024.

 

Le Pavillon proposera un restaurant à emporter appelé «Café de Paris». Avec le soutien de la Monte-Carlo Societé des Bains de Mer (SBM), leader de l’hôtellerie et du tourisme à Monaco, les visiteurs pourront découvrir quelques spécialités méditerranéennes tout au long de la journée, dont le barbajuan, un beignet traditionnel aux légumes. Enfin, Monaco présentera son empreinte écologique, mais aussi une technologie tournée vers l’éducation, vers la construction, la science et son esprit culturel.

 

« Nous voulons apporter une contribution essentielle au district thématique Opportunité », déclare Albert Croesi. « Partager le savoir-faire et les savoir-faire monégasques, comment nous avons trouvé l’équilibre entre développement technologique humain et respect de l’écosystème terrestre.»

 

La société en charge de la réalisation du pavillon est facts & fiction, basée en Allemagne, tandis que la conception a été réalisée par les cabinets d’architecture AODA (Monaco) et OOS (Suisse).

 

Les travaux sur le pavillon sont presque terminés, le pavage extérieur et l’aménagement paysager étant presque terminés. Un vinyle arlequin aux couleurs de la Côte d’Azur recouvre toute la façade extérieure. À l’intérieur, les systèmes de climatisation, d’irrigation et de sécurité incendie ont été déployés. La scénographie qui composera la tournée sera installée en avril. À la suite de ce méga-événement, le Pavillon de Monaco sera entièrement démantelé et 80% de ses matériaux seront recyclés.

 

 

Des pratiques innovantes

 

En termes d’innovation, « Monaco n’a pas seulement voulu mettre en valeur l’innovation lors de l’événement, mais a voulu intégrer autant d’innovation dès le départ », explique Albert Croesi. Soucieux de démontrer les efforts de Monaco dans les domaines de l’environnement et de l’écologie, le pavillon a installé une technologie de recyclage des eaux grises fournie par la société monégasque FGWRS.

 

« Les eaux grises sont les eaux usées produites par les activités domestiques quotidiennes », explique M. Croesi. « Une quantité astronomique d’eau perdue dans le monde après le fonctionnement des machines à laver, des douches et des cuisines. Dans le contexte d’une crise climatique avérée, et avec des estimations suggérant que 25% de la population mondiale manquera d’eau d’ici 2030, il est important d’agir maintenant. L’objectif du FGWRS est de recycler 80% des eaux grises, tout en permettant aux visiteurs d’accéder à des chiffres quotidiens qui démontrent l’efficacité de ce procédé de traitement de l’eau ainsi que la production d’énergie. »

 

Le pavillon s’efforce également d’être autosuffisant en termes de besoins énergétiques. En février 2021, Emirates Insolaire, une coentreprise de Dubai Investments et du fabricant suisse Swissinso, a annoncé installer ses panneaux photovoltaïques (PV) colorés brevetés Kromatix sur la façade du bâtiment principal et des systèmes PV standard sur le bâtiment adjacent. On estime que les panneaux permettent de réaliser 85% des économies d’énergie et de répondre à l’ensemble de la demande énergétique du pavillon. Après l’Expo, les panneaux seront donnés à une organisation qui n’a pas encore été confirmée. Pendant ce temps, le constructeur automobile monégasque Venturi présentera certains de ses véhicules de haute technologie au pavillon.

 

 

Construire des relations

 

M. Croesi considère que l’objectif premier de la participation monégasque est le développement et renforcement de nouvelles relations avec les EAU et d’autres participants internationaux. Monaco utilisera également son pavillon comme plate-forme commerciale pour ses propres entités, dont le Monaco Economic Board (MEB), qui est la chambre de commerce de Monaco, offrant un espace de réunions et de discussions.

 

Le pavillon s’est associé à un large éventail d’entités institutionnelles, dont le Palais de Monaco, la direction de la communication du Gouvernement monégasque, la Mairie de Monaco, le Centre Scientifique de Monaco (CSM), Monaco Explorations, les Ballets de Monte-Carlo, l’Orchestre Philharmonique et plus encore.

 

Le CSM a été créé en 1960 pour donner à Monaco les moyens de mener ses propres recherches biologiques. Grâce à Expo 2020, le centre espère créer de nouveaux liens avec le Golfe et la communauté scientifique mondiale. « Notre avenir se construira sur la base des connaissances scientifiques accumulées par les chercheurs », déclare Denis Allemand, Directeur scientifique du CSM. « Il est donc nécessaire de connecter toutes les personnes et c’est dans cet esprit que le CSM aborde le thème de l’Expo 2020 Dubaï. »

Monaco à 360 °

Du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022, 192 pays, dont Monaco, participeront à l’Exposition universelle accordée à Dubaï. Dévoiler les atouts sur le plan culturel, économique, politique, et...

Demandes de médias
Station
Les Explorations

La station consacrée aux explorations de Monaco démontre que la Principauté de Monaco œuvre pour la protection des océans depuis plus d’un siècle. Le Prince Albert Ier de Monaco, qui régna de 1889 à 1922, est considéré comme le père de l’océanographie moderne.

 

Surnommé « le Prince savant » ou « le Prince navigateur », le Prince Albert Ier de Monaco réalisa de nombreuses expéditions scientifiques qu’il a mené à bord de sa goélette, « La Princesse Alice », qui le conduisirent jusqu’en Arctique. Il est le premier chef d’Etat à s’être rendu dans les deux Pôles : Le Pôle Nord et le Pôle Sud.

Créée à l’initiative du Gouvernement de la Principauté de Monaco, la Société des Explorations de Monaco coordonne des missions internationales collaboratives associant partenaires monégasques et partenaires extérieurs à la Principauté.

 

Un livre interactif donne un aperçu de l’œuvre du Prince Albert Ier. Nous découvrons des informations multimédias instructives (photographies historiques, graphiques animés, films …)

Station
Espace temporaire
Cet espace évoluera de semaine en semaine.
Station
Voxan

La moto VOXAN Wattman s’expose au Pavillon !

 

Cette moto, made in Monaco, délivre la puissance phénoménale de 150 kW (203 ch) pour un couple instantané de 200 Nm jusqu’à 10.500 t/mn. Pilotée par Max Biaggi, elle a battu le record du monde de vitesse en moto électrique en atteignant les 366,94 km/h !

 

Le « Groupe Venturi » est une entreprise Monégasque pionnière dans la mobilité électrique. Inventeur de la Voxan, le groupe développe également le premier véhicule d’exploration polaire capable de résister à des températures extrêmes (- 50°C), Antarctica.

Station
#SmartPrincipality

La station #SmartPrincipality est consacrée à la transition numérique.
Se positionnant comme une des « funding nation » du progrès, la Principauté de Monaco dispose d’un cadre législatif dédié aux Security Token Offerings (STO).
Elle a créé une plateforme dédiée à la tokenisation, et souhaite attirer de nouvelles entreprises numériques à Monaco.

 

Autre volet important d’Extended Monaco, le programme de transformation numérique de la Principauté de Monaco : « le coding à l’école ».
Depuis 2019, de la maternelle au collège, 100% des élèves suivent des cours de programmation informatique.
Cet enseignement fait écho à la volonté du Gouvernement Princier de préparer les générations futures au monde de demain.

 

Grâce à un jeu éducatif sur la « cryptomonnaie », le visiteur expérimente le processus entier d’une levée de fonds dans ce nouveau monde virtuel. De leur côté, les enfants peuvent tester les « Blue Bots », petits robots qui permettent l’apprentissage du coding.

Show
Le Cristal

La visite du Pavillon se termine dans « le Cristal » où les visiteurs découvrent l’identité de « Monaco 360°, un monde d’opportunités ».

 

Le public est subjugué par les éblouissantes images de Monaco projetées sur les murs aux multiples facettes et au plafond du polygone. Il est également enivré par la symphonie interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Monaco sous la direction de Maître Kazuki Yamada.

Le show se compose de six chapitres :
Station
Les Coraux

La station CORAUX met en exergue les actions de la Principauté qui, depuis plus de 30 ans, tendent à protéger les récifs coralliens. De nombreux acteurs locaux, Centre scientifique de Monaco, Fondation Prince Albert II, Explorations de Monaco, ont combiné leurs forces pour sensibiliser le public et agir en faveur de la survie des récifs coralliens.

 

La recherche fondamentale du CSM a vocation à comprendre comment les coraux réagissent au réchauffement climatique et à l’acidification des océans. Le CSM possède la plus grande culture de coraux vivants en laboratoire.

 

Le visiteur peut observer plusieurs spécimens de coraux fournis par le Centre Scientifique de Monaco. Il découvre également la coupe d’un corail en 3D ainsi que des animations expliquant comment se nourrit cet animal, ou encore quels sont les dangers qui menacent aujourd’hui les récifs coralliens.

Station
Art & Culture

La station consacrée aux arts et la à culture rappelle que Monaco est une des capitales mondiales de la culture où sont tous les arts sont présents.

 

La Principauté de Monaco propose en effet une offre culturelle très variée : Opéra, Orchestre Philharmonique, Ballets de Monte-Carlo, … toutes
reconnues comme étant des compagnies de renommée mondiale !

 

Mais aussi le Monte-Carlo Festival, Les Musiciens du Prince, … sans compter les salles de théâtre spectaculaires dont le théâtre Princesse Grace ainsi qu’un large éventail de musées et de galeries.

Une table hexagonale spectaculaire met en évidence l’étendue Culturelle Monégasque. Une mosaïque d’images enivre le visiteur qui choisira son art favori à travers un des neuf sujets audiovisuels.

Experience
Le kaléidoscope
Les visiteurs pénètrent dans le Pavillon et s’engagent dans un kaléidoscope où leur image se reflète et se multiplie à l’infini.
Station
Voxan

La moto VOXAN Wattman s’expose au Pavillon !

 

Cette moto, made in Monaco, délivre la puissance phénoménale de 150 kW (203 ch) pour un couple instantané de 200 Nm jusqu’à 10.500 t/mn. Pilotée par Max Biaggi, elle a battu le record du monde de vitesse en moto électrique en atteignant les 366,94 km/h !

Le « Groupe Venturi » est une entreprise Monégasque pionnière dans la mobilité électrique. Inventeur de la Voxan, le groupe développe également le premier véhicule d’exploration polaire capable de résister à des températures extrêmes (- 50°C), Antarctica.
Station
Mareterra
La station Mareterra montre le projet d’extension maritime du territoire monégasque et les précautions qui ont été prises en termes de protection de l’environnement dans l’exécution des travaux sous-marins. Mareterra, c’est :
Station
Banc Connecté

Le Banc Interactif est la “passerelle” qui relie directement Dubaï au Port Hercule de Monaco. On connecte les Esprits ! Le concept : deux bancs, l’un à Dubaï et l’autre à Monaco.

 

Assis, le visiteur fait face à un moniteur qui lui renvoie son image miroir. Sur le banc, il aperçoit une Personne assise à côté de lui … du moins virtuellement. Son « voisin » se trouve à environ 5000 kilomètres mais l’illusion est parfaite, les deux personnes sont assises côte à côte.

 

Les deux interlocuteurs peuvent discuter ou utiliser des émoticônes spécialement créés pour interagir et partager leurs humeurs.

Demandes diverses
Station
Jumeau Numérique

La station SMEG montre l’un des aspects de la smart city monégasque : le Jumeau Numérique. Cet « outil » innovant a été conçu par la Direction de la Prospective de l’Urbanisme et de la Mobilité puis enrichi par la Société Monégasque d’Electricité et du Gaz.
Il duplique l’ensemble des données générées depuis le territoire (construction, routes, arbres et autres végétations, etc.) aux fins d’analyses in vitro. Il aide à la mise en œuvre du programme d’efficacité énergétique qui vise à atteindre un bilan carbone neutre en 2050.

 

Les visiteurs peuvent explorer Monaco de manière interactive sur un grand écran. La navigation s’effectue au moyen d’un joystick qui offre le choix entre différents parcours, en immersion 3D, dans les rues de Monaco.
Nous choisirons le parcours de la thalasso thermie, de la production d’électricité photovoltaïque, de la mobilité propre, de l’éclairage public, de la sécurité ou de la performance énergétique des bâtiments.

Station
Mareterra
La station Mareterra montre le projet d’extension maritime du territoire monégasque et les précautions qui ont été prises en termes de protection de l’environnement dans l’exécution des travaux sous-marins. Mareterra, c’est :
Station
Les Explorations

La station consacrée aux explorations de Monaco démontre que la Principauté de Monaco œuvre pour la protection des océans depuis plus d’un siècle. Le Prince Albert Ier de Monaco, qui régna de 1889 à 1922, est considéré comme le père de l’océanographie moderne.

Surnommé « le Prince savant » ou « le Prince navigateur », le Prince Albert Ier de Monaco réalisa de nombreuses expéditions scientifiques qu’il a mené à bord de sa goélette, « La Princesse Alice », qui le conduisirent jusqu’en Arctique. Il est le premier chef d’Etat à s’être rendu dans les deux Pôles : Le Pôle Nord et le Pôle Sud.

Créée à l’initiative du Gouvernement de la Principauté de Monaco, la Société des Explorations de Monaco coordonne des missions internationales collaboratives associant partenaires monégasques et partenaires extérieurs à la Principauté.

Un livre interactif donne un aperçu de l’œuvre du Prince Albert Ier. Nous découvrons des informations multimédias instructives (photographies historiques, graphiques animés, films …)


Station
Art & Culture

La station consacrée aux arts et la à culture rappelle que Monaco est une des capitales mondiales de la culture où sont tous les arts sont présents.

 

La Principauté de Monaco propose en effet une offre culturelle très variée : Opéra, Orchestre Philharmonique, Ballets de Monte-Carlo, … toutes reconnues comme étant des compagnies de renommée mondiale !

 

Mais aussi le Monte-Carlo Festival, Les Musiciens du Prince, … sans compter les salles de théâtre spectaculaires dont le théâtre Princesse Grace ainsi qu’un large éventail de musées et de galeries.

Une table hexagonale spectaculaire met en évidence l’étendue Culturelle Monégasque. Une mosaïque d’images enivre le visiteur qui choisira son art favori à travers un des neuf sujets audiovisuels.

Station
Les Coraux

La station coraux met en exergue les actions de la Principauté qui, depuis plus de 30 ans, tendent à protéger les récifs coralliens. De nombreux acteurs locaux, Centre scientifique de Monaco, Fondation Prince Albert II, Explorations de Monaco, ont combiné leurs forces pour sensibiliser le public et agir en faveur de la survie des récifs coralliens.

 

La recherche fondamentale du CSM a vocation à comprendre comment les coraux réagissent au réchauffement climatique et à l’acidification des océans. Le CSM possède la plus grande culture de coraux vivants en laboratoire.

 

Le visiteur peut observer plusieurs spécimens de coraux fournis par le Centre Scientifique de Monaco. Il découvre également la coupe d’un corail en 3D ainsi que des animations expliquant comment se nourrit cet animal, ou encore quels sont les dangers qui menacent aujourd’hui les récifs coralliens.

Station
Jumeau Numérique

La station SMEG montre l’un des aspects de la smart city monégasque : le Jumeau Numérique. Cet « outil » innovant a été conçu par la Direction de la Prospective de l’Urbanisme et de la Mobilité puis enrichi par la Société Monégasque d’Electricité et du Gaz.
Il duplique l’ensemble des données générées depuis le territoire (construction, routes, arbres et autres végétations, etc.) aux fins d’analyses in vitro. Il aide à la mise en œuvre du programme d’efficacité énergétique qui vise à atteindre un bilan carbone neutre en 2050.

 

Les visiteurs peuvent explorer Monaco de manière interactive sur un grand écran. La navigation s’effectue au moyen d’un joystick qui offre le choix entre différents parcours, en immersion 3D, dans les rues de Monaco.
Nous choisirons le parcours de la thalasso thermie, de la production d’électricité photovoltaïque, de la mobilité propre, de l’éclairage public, de la sécurité ou de la performance énergétique des bâtiments.

Station
Fondation Princesse Charlène de Monaco

La Station Fondation Princesse Charlène de Monaco met en avant les actions entreprises par la Princesse Charlène de Monaco. La Fondation a entre autres pour objectif l’apprentissage de la natation pour lutter contre le fléau mondial des noyades. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le bilan des noyades dans le monde est de 320.000 morts par an… Son Altesse Sérénissime la Princesse Charlène est également Ambassadrice Mondiale des Special Olympics.

 

La Fondation de la Princesse Charlène est engagée pour un monde meilleur où les enfants, de toutes origines, peuvent s’épanouir en sécurité et apprendre à vivre ensemble.

EXPERIENCE
Le Cristal

La visite du Pavillon se termine dans « le Cristal » où les visiteurs découvrent l’identité de « Monaco 360°, un monde d’opportunités ».

 

Le public est subjugué par les éblouissantes images de Monaco projetées sur les murs aux multiples facettes et au plafond du polygone. Il est également enivré par la symphonie interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Monaco sous la direction de Maître Kazuki Yamada.

Le show se compose de six chapitres :
EXPERIENCE
Le kaléidoscope
Les visiteurs pénètrent dans le Pavillon et s’engagent dans un kaléidoscope où leur image se reflète et se multiplie à l’infini.
Station
Les Manchots

La station manchots du Pavillon de Monaco illustre les actions que Monaco entreprend pour la recherche climatique. Créé en 1960 sous l’impulsion du Prince Rainier III, le Centre Scientifique de Monaco est un institut de recherche qui étudie entre autres la santé de l’environnement polaire en observant l’évolution de la population des manchots. Les scientifiques ont en effet mis en évidence que la survie des manchots royaux diminuait de 10% chaque fois que la température de la surface de la mer augmente de 0,3°C. Certaines études évoquent même un risque d’extinction de ces populations d’ici 2100.

 

Le visiteur découvre un robot-manchot Empereur qu’utilisent les chercheurs pour observer cette espèce dans les régions polaires sans déclencher de stress chez les animaux, puis 3 manchots rendus « à taille humaine » équipés d’une animation fort intéressante.

 

Aussi, un jeu vidéo est à disposition plus particulièrement des enfants qui auront la mission d’aider un petit pingouin à rejoindre sa communauté en évitant les dangers.

Station
#Smart Principality

La station #SmartPrincipality est consacrée à la transition numérique.
Se positionnant comme une des « funding nation » du progrès, la Principauté de Monaco dispose d’un cadre législatif dédié aux Security Token Offerings (STO).
Elle a créé une plateforme dédiée à la tokenisation, et souhaite attirer de nouvelles entreprises numériques à Monaco.

 

Autre volet important d’Extended Monaco, le programme de transformation numérique de la Principauté de Monaco : « le coding à l’école ».
Depuis 2019, de la maternelle au collège, 100% des élèves suivent des cours de programmation informatique.
Cet enseignement fait écho à la volonté du Gouvernement Princier de préparer les générations futures au monde de demain.

 

Grâce à un jeu éducatif sur la « cryptomonnaie », le visiteur expérimente le processus entier d’une levée de fonds dans ce nouveau monde virtuel. De leur côté, les enfants peuvent tester les « Blue Bots », petits robots qui permettent l’apprentissage du coding.

Station
Banc Connecté

Le Banc Interactif est la “passerelle” qui relie directement Dubaï au Port Hercule de Monaco. On connecte les Esprits ! Le concept : deux bancs, l’un à Dubaï et l’autre à Monaco.

 

Assis, le visiteur fait face à un moniteur qui lui renvoie son image miroir. Sur le banc, il aperçoit une Personne assise à côté de lui … du moins virtuellement. Son « voisin » se trouve à environ 5000 kilomètres mais l’illusion est parfaite, les deux personnes sont assises côte à côte.

Les deux interlocuteurs peuvent discuter ou utiliser des émoticônes spécialement créés pour interagir et partager leurs humeurs.

badge privilège

Pour un accueil personnalisé au Pavillon de Monaco avec une visite coupe-file, pensez à acheter votre badge privilège* nominatif à la boutique du Mini-Pavillon avant votre départ pour l’Exposition Universelle.

Il vous suffira de le porter et le présenter à notre personnel d’accueil.

*Une surprise offerte sur place.

Horaires d’ouverture

Tous les jours de 9h à 19h

Adresse

Quai Albert Ier 98000 MONACO

Station
Les Manchots

La station MANCHOTS du Pavillon de Monaco illustre les actions que Monaco entreprend pour la recherche climatique. Créé en 1960 sous l’impulsion du Prince Rainier III, le Centre Scientifique de Monaco est un institut de recherche qui étudie entre autres la santé de l’environnement polaire en observant l’évolution de la population des manchots. Les scientifiques ont en effet mis en évidence que la survie des manchots royaux diminuait de 10% chaque fois que la température de la surface de la mer augmente de 0,3°C. Certaines études évoquent même un risque d’extinction de ces populations d’ici 2100.

 

Le visiteur découvre un robot-manchot Empereur qu’utilisent les chercheurs pour observer cette espèce dans les régions polaires sans déclencher de stress chez les animaux, puis 3 manchots rendus « à taille humaine » équipés d’une animation fort intéressante.

 

Aussi, un jeu vidéo est à disposition plus particulièrement des enfants qui auront la mission d’aider un petit pingouin à rejoindre sa communauté en évitant les dangers.